Il était de ces hommes qui ne cessent pas jusqu’au bout de s’étonner d’avoir un nom, comme on s’éton Yourcenar Marguerite

Il était de ces hommes qui ne cessent pas jusqu’au bout de s’étonner d’avoir un nom, comme on s’étonne en passant devant un miroir d’avoir un visage, et que ce soit précisément ce visage-là.
L’Oeuvre au noir (1968)
Citations de Marguerite Yourcenar
Marguerite Yourcenar

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.