Il recula de nouveau jusqu’au mur, les yeux plissés, dodinant la tête et soufflant comme un chat fâc Martin du Gard Roger

Il recula de nouveau jusqu’au mur, les yeux plissés, dodinant la tête et soufflant comme un chat fâché.
Les Thibault
Citations de Roger Martin du Gard
Roger Martin du Gard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.