Il prit à deux mains une fort grosse pierre, et la jetta devant les pieds de Pausanias, disant: – Et Amyot Jacques

Il prit à deux mains une fort grosse pierre, et la jetta devant les pieds de Pausanias, disant: – Et voilà la balotte que je donne, moy, pour conclure à la bataille.
Aristide, 39
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot