Il ne peut digérer les cinq cents écus que je lui arrache mais il n’est pas quitte envers moi, et je Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

Ajouter un commentaire

Il ne peut digérer les cinq cents écus que je lui arrache mais il n’est pas quitte envers moi, et je veux qu’il me paye en une autre monnaie l’imposture qu’il m’a faite auprès de son fils.
Les Fourberies de Scapin (1671), II, 7, Scapin
Citations de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

Laisser une réponse