Il n’y avait aucune raison, parce qu’on supprimait la peine de mort, d’aggraver le régime des condam Badinter Robert

Il n’y avait aucune raison, parce qu’on supprimait la peine de mort, d’aggraver le régime des condamnations à perpétuité. … c’était accomplir le voeu formulé par Victor Hugo en 1848: «L’abolition doit être pure, simple et définitive.»
L’Abolition (2000)
Citations de Robert Badinter
Robert Badinter

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.