Il n’y a pas un être civilisé qui, en se levant le matin, ne reconnaisse la souveraineté de l’argent Dumas fils Alexandre

Ajouter un commentaire

Il n’ y a pas un être civilisé qui, en se levant le matin, ne reconnaisse la souveraineté de l’ argent, sans lequel il n’ aurait ni le toit qui l’ abrite, ni le lit où il se couche, ni le pain qu’ il mange…
La Question d’argent (1857), I, 5, Jean
Citations de Alexandre Dumas fils
Alexandre Dumas fils

Laisser une réponse