Il n’y a pas de vérités moyennes. Bernanos Georges