Il n’y a pas d’endroit où l’on peut respirer plus librement que sur le pont d’un navire. Triolet Elsa

Il n’y a pas d’endroit où l’on peut respirer plus librement que sur le pont d’un navire.
Le premier accroc coûte 200 francs (1945)
Citations de Elsa Triolet
Elsa Triolet

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.