Il n’y a de véritablement malheureux en quittant la terre que l’incrédule: pour l’homme sans foi, l’ Chateaubriand François René, vicomte de

Il n’y a de véritablement malheureux en quittant la terre que l’incrédule: pour l’homme sans foi, l’existence a cela d’affreux qu’elle fait sentir le néant … la vie de l’athée est un effrayant éclair qui ne sert qu’à découvrir un abîme.
Mémoires d’outre-tombe (1848), Partie 2, Livre 13, Chapitre 6
Citations de François-René de Chateaubriand
François-René de Chateaubriand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.