Il n’est pas vrai de dire que le privilège du peintre soit de n’être jamais contraint de prendre par Francastel Pierre

Il n’est pas vrai de dire que le privilège du peintre soit de n’être jamais contraint de prendre parti. On le regarde comme un instrument ou comme un être inspiré à qui revient le privilège d’écrire sous la dictée de la nature.
Citations de Pierre Francastel
Pierre Francastel

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.