Il m’est doux de penser à vous; mais l’absence jette une certaine amertume qui serre le coeur. Sévigné Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

1 Commentaire

Il m’ est doux de penser à vous; mais l’ absence jette une certaine amertume qui serre le coeur.
Lettres (1646-1696), à Mme de Grignan, 21 août 1675
Citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné
Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné

Une réponse à “Il m’est doux de penser à vous; mais l’absence jette une certaine amertume qui serre le coeur. Sévigné Marie de Rabutin-Chantal, marquise de”

  1. Cochonfucius

    Absence et silence ont leurs charmes.

    Répondre

Laisser une réponse