Il m’arrive souvent d’affûter les ramiers, en lisière de notre bois, sous les grands chênes qui bord Bernanos Georges

Il m’arrive souvent d’affûter les ramiers, en lisière de notre bois, sous les grands chênes qui bordent la route.
Monsieur Ouine (1943)
Citations de Georges Bernanos
Georges Bernanos

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.