Il fit claquer son fouet, s’adressa en plaisantant à chacun des quatre chevaux qu’il connaissait bie Aillon Jean-Louis Roos, dit Jean d’

Il fit claquer son fouet, s’adressa en plaisantant à chacun des quatre chevaux qu’il connaissait bien et ceux-ci lui répondirent en soufflant une épaisse vapeur par les naseaux.
Louis Fronsac, 6. L’Exécuteur de la haute justice (2004)
Citations de Jean-Louis Roos, dit Jean d’ Aillon
Jean-Louis Roos, dit Jean d’ Aillon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.