Il faut qu’une femme ait des parties secrètes pour qu’on les désire. Une femme qui se promènerai Ogotemmêli

Il faut qu’une femme ait des parties secrètes pour qu’on les désire. Une femme qui se promènerait nue au marché, personne ne courrait derrière elle, même si elle était d’une grande beauté. Si elle n’a rien sur les reins, le coeur de l’homme ne la désire pas. La femme ornée de parures, les hommes la veulent même si elle n’est pas belle. Une femme très belle sans ornements, les hommes s’en détournent.
Dieu d’eau : entretiens avec Ogotemmêli – Livre de Marcel Griaule
Citations de Ogotemmêli
Ogotemmêli

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.