Il faut l’avouer, le présent est pour les riches, et l’avenir pour les vertueux et les habiles. Homè La Bruyère Jean de

Il faut l’avouer, le présent est pour les riches, et l’avenir pour les vertueux et les habiles. Homère est encore et sera toujours: les receveurs de droits, les publicains ne sont plus; ont-ils été?
Les Caractères (1696), 56, V, Des biens de fortune
Citations de Jean de La Bruyère
Jean de La Bruyère