Il faudra que je me débarrasse de cette habitude de regarder les nouveau-nés en pensant que, dans qu Bouvard Philippe

Ajouter un commentaire

Il faudra que je me débarrasse de cette habitude de regarder les nouveau-nés en pensant que, dans quelques décennies, ils quitteront piteusement ce monde où ils viennent de débarquer triomphalement.
Mille et une pensées (2005)
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Laisser une réponse