Il est une commune affection que l’on a vers les meschans, pendant que l’on a affaire d’eulx: ne plu Amyot Jacques

Il est une commune affection que l’on a vers les meschans, pendant que l’on a affaire d’eulx: ne plus ne moins que ceulx qui ont affaire du fiel et du venin de quelques bestes venimeuses.
Romulus, 26
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot