Il est doux de mourir après ses ennemis; – Et, de quelque rigueur que le destin me traite, – Je perd Corneille Pierre

Ajouter un commentaire

Il est doux de mourir après ses ennemis; – Et, de quelque rigueur que le destin me traite, – Je perds moins à mourir qu’ à vivre leur sujette.
Rodogune, princesse des Parthes (1644)
Citations de Pierre Corneille
Pierre Corneille

Laisser une réponse