Il est bon, Madame, de ne pas laisser un amant seul maître du terrain, de peur que, faute de rivaux, Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit

Ajouter un commentaire

Il est bon, Madame, de ne pas laisser un amant seul maître du terrain, de peur que, faute de rivaux, son amour ne s’ endorme sur trop de confiance.
La Comtesse d’Escarbagnas (1671), II, La Comtesse
Citations de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

Laisser une réponse