Il caressa un peu la fourrure et un parfum tiède et lourd s’en dégagea. C’est donc ça qui sentait, t Sartre Jean-Paul

Il caressa un peu la fourrure et un parfum tiède et lourd s’en dégagea. C’est donc ça qui sentait, tout à l’heure. Il caressait la fourrure à rebrousse-poil et il était content.
Les chemins de la liberté (1945), le sursis
Citations de Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.