Il attendait patiemment l’instant où il serait appelé à son tour, s’entraînant chaque jour à expirer Ruellan André

Il attendait patiemment l’instant où il serait appelé à son tour, s’entraînant chaque jour à expirer deux fois plus d’air qu’il n’en inspirait.
Manuel du savoir-mourir (1963)
Citations de André Ruellan
André Ruellan