Hormis toi, tout chez toi rencontre un doux accueil: – L’un est payé d’un mot, et l’autre d’un co Boileau-Despréaux Nicolas

1 Commentaire

Hormis toi, tout chez toi rencontre un doux accueil:
L’ un est payé d’ un mot, et l’ autre d’ un coup-d’ oeil.
Ce n’ est que pour toi seul qu’ elle est fière et chagrine:
Aux autres elle est douce, agréable, badine.
Satires (1660-1711), X
Citations de Nicolas Boileau-Despréaux
Nicolas Boileau-Despréaux

Une réponse à “Hormis toi, tout chez toi rencontre un doux accueil: – L’un est payé d’un mot, et l’autre d’un co Boileau-Despréaux Nicolas”

  1. dicocitations

    Et puis, il lâcha Alise et alla inviter Chloé. Elle le regarda. Elle riait et mit la main droite sur son épaule. Il sentait ses doigts frais sur son cou. Il réduisit l’écartement de leurs deux corps par le moyen d’un raccourcissement du biceps droit, transmis du cerveau, le long d’une paire de nerfs crâniens choisis judicieusement.
    Chloé le regarda encore. Elle avait les yeux bleus. Elle agita la tête pour repousser en arrière ses cheveux frisés et brillants, et appliqua, d’un geste ferme et déterminé, sa tempe sur la joue de Colin.
    Il se fit un abondant silence à l’entour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre.

    L'écume des jours, Boris Vian
    ( p.34, 10-18 )

    Répondre

Laisser une réponse