Horace n’ira point fatiguer de ses vers les oreilles distraites de César; il regimbe, comme un cours Horace

Horace n’ira point fatiguer de ses vers les oreilles distraites de César; il regimbe, comme un coursier, sous la main maladroite qui le flatte.
Satires, II, 1, 18
Citations de Horace
Horace

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.