Honteux d’avoir poussé tant de voeux superflus, – Vous l’abhorriez: enfin, vous ne m’en parliez plus Racine Jean

Honteux d’avoir poussé tant de voeux superflus, – Vous l’abhorriez: enfin, vous ne m’en parliez plus.
Andromaque (1667), I, 1
Citations de Jean Racine
Jean Racine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.