Hirondelle: Ne jamais les appeler autrement que messagères du printemps. Comme on ignore d’où elles Flaubert Gustave

1 Commentaire

Hirondelle: Ne jamais les appeler autrement que messagères du printemps. Comme on ignore d’ où elles viennent, dire qu’ elles arrivent «des bords lointains» (poétique).
Dictionnaire des idées reçues (1913)
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Une réponse à “Hirondelle: Ne jamais les appeler autrement que messagères du printemps. Comme on ignore d’où elles Flaubert Gustave”

  1. Cochonfucius

    L'hirondelle, en son vol, semble appeler l'orage.

    Répondre

Laisser une réponse