Heures de cauchemar, de délire… Et tout à coup, le téléphone… Mon regard fiévreux se tourne vers Senécal Patrick

Ajouter un commentaire

Heures de cauchemar, de délire… Et tout à coup, le téléphone… Mon regard fiévreux se tourne vers le réveil sur mon bureau : seize heures vingt ! Déjà ! Le temps passe donc si vite en enfer ?
Le Passager (1995)
Citations de Patrick Senécal
Patrick Senécal

Laisser une réponse