Guerre faite sans bonne provision d’argent n’est qu’un soupirail de vigueur. Les nerfs des batailles Rabelais François

Attendez la fin de cette guerre, car l’on ne sait quels affaires pourraient survenir, et guerre faite sans bonne provision d’argent n’a qu’un soupirail de vigueur. Les nerfs des batailles sont les pécunes.
Gargantua (1542)
Citations de François Rabelais
François Rabelais

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.