Grands dieux ! que le visage reflète peu le coeur, et quel visage flétri, cicatrisé, vieilli sera Braddon Mary Elizabeth

Ajouter un commentaire

Grands dieux ! que le visage reflète peu le coeur, et quel visage flétri, cicatrisé, vieilli serait le mien s’ il portait les traces de tous les orages que j’ ai éprouvés intérieurement !
Lady Lisle (1863)
Citations de Mary Elizabeth Braddon
Mary Elizabeth Braddon

Laisser une réponse