Gervaise pourtant venait de commencer un bonnet appartenant à madame Boche, qu’elle voulait soigner. Zola Emile

Gervaise pourtant venait de commencer un bonnet appartenant à madame Boche, qu’elle voulait soigner. Elle avait préparé de l’amidon cuit pour le remettre à neuf.
L’Assomoir (1878)
Citations de Emile Zola
Emile Zola

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.