Faute de quelques pistoles, il faut qu’elles restent là en face l’une de l’autre à se bouder, à se m Chateaubriand François René, vicomte de

Ajouter un commentaire

Faute de quelques pistoles, il faut qu’ elles restent là en face l’ une de l’ autre à se bouder, à se maugréer, à s’ aigrir l’ humeur, à s’ avaler la langue d’ ennui, à se manger l’ âme et le blanc des yeux …
Mémoires d’outre-tombe (1848), Partie 3, Livre 34, Chapitre 8
Citations de François René, vicomte de Chateaubriand
François René, vicomte de Chateaubriand

Laisser une réponse