Face au djihâdisme meurtrier, les consciences du monde musulman se sont indignées : pas en mon nom, Bidar Abdennour

Ajouter un commentaire

Face au djihâdisme meurtrier, les consciences du monde musulman se sont indignées : pas en mon nom, ont-elles crié pour refuser la confusion entre la barbarie de cet islamisme et la civilisation de l’ Islam.
Lettre ouverte au monde musulman (2015)
Citations de Abdennour Bidar
Abdennour Bidar

Laisser une réponse