Et si vous m’envoyez à l’échafaud, merci! Coppée François

Ajouter un commentaire

Et si vous m’ envoyez à l’ échafaud, merci!
Poèmes modernes (1869), La grève des forgerons
Citations de François Coppée
François Coppée

Laisser une réponse