Et puis j’ai découvert que seul le silence est libre. Lorsqu’on fait voeu de se taire, on tranche le Haenel Yannick

Ajouter un commentaire

Et puis j’ ai découvert que seul le silence est libre. Lorsqu’ on fait voeu de se taire, on tranche les dernières attaches, on échappe à tout ce qui retient. Il y a quelque chose d’ absolu dans le silence, une fierté qui m’ a sauvé la vie.
Jan Karski (2009)
Citations de Yannick Haenel
Yannick Haenel

Laisser une réponse