Et plus tard un Ange, entr’ouvrant les portes, – Viendra ranimer, fidèle et joyeux, – Les miro Baudelaire Charles

Et plus tard un Ange, entr’ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.
Les Fleurs du Mal (1857), CXXI – La Mort des Amants
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire