Et le rapide oubli, second linceul des morts, – A couvert le sentier qui menait vers ces bords. Lamartine Alphonse de

Et le rapide oubli, second linceul des morts, – A couvert le sentier qui menait vers ces bords.
Harmonies poétiques et religieuses
Citations de Alphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.