Et estimoit on qu’il deviendroit si aspre en son courroux qu’il seroit bien malaisé de l’appaiser. Amyot Jacques

Et estimoit on qu’il deviendroit si aspre en son courroux qu’il seroit bien malaisé de l’appaiser.
Fabius Maximus, 21
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot