Et elle demeura la tête dans ses mains, effondrée, mais ses yeux intérieurs – ces yeux que nous avon Barbey d’Aurevilly Jules Amédée

Et elle demeura la tête dans ses mains, effondrée, mais ses yeux intérieurs – ces yeux que nous avons pour voir dans la nuit de nos âmes – étaient fixés sur cette pensée soudaine: «Aimerait-elle?»
Une histoire sans nom
Citations de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
Jules Amédée Barbey d’Aurevilly

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.