Et d’abord, quiconque accepte de juger son semblable se condamne lui-même. Car il sait bien qu’il es Montherlant Henry de

Et d’abord, quiconque accepte de juger son semblable se condamne lui-même. Car il sait bien qu’il est toujours aussi coupable que celui qu’il juge.
Malatesta (1946)
Citations de Henry de Montherlant
Henry de Montherlant

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.