Et ainsi, le présent ne nous satisfaisant jamais, l’expérience nous pipe, et de malheur en malheur, Pascal Blaise

1 Commentaire

Et ainsi, le présent ne nous satisfaisant jamais, l’ expérience nous pipe, et de malheur en malheur, nous mène jusqu’ à la mort, qui en est un comble éternel.
Pensées (1670)
Citations de Blaise Pascal
Blaise Pascal

Une réponse à “Et ainsi, le présent ne nous satisfaisant jamais, l’expérience nous pipe, et de malheur en malheur, Pascal Blaise”

  1. dicocitations

    « Jamais » était la notion la plus effroyable dans ma représentation de la mort. Je m'imaginais très bien la façon dont je devrais être étendu seul dans la terre d'un cimetière, sous une croix, sans jamais plus me lever, ne voir que l'obscurité et entendre le grouillement des vers qui me rongeaient sans pouvoir les chasser. C'était si effroyable que je ne cessais de penser à la façon dont je pourrais éviter une chose pareille. Et un jour, je me dis :
    « Je demanderai à maman de m'enterrer sous le carrelage. Là, il n'y aura pas de vers, pas d'obscurité. Maman passera à côté de moi, je la regarderai depuis une fente et je ne serai pas aussi effrayé que si l'on m'ensevelissait dans un cimetière.»

    Enterrez-moi sous le carrelage, Pavel Sanaïev

    Répondre

Laisser une réponse