Epouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis – Couvres du voile obscur des ténèbres humides, – Et des Desportes Philippe

Epouvantable Nuit, qui tes cheveux noircis – Couvres du voile obscur des ténèbres humides, – Et des antres sortant, par tes couleurs livides – De ce grand Univers les beautés obscurcis …
Amours d’Hippolyte
Citations de Philippe Desportes
Philippe Desportes