En nous berçant du continuel roulis de leurs monotones périodes, il est des orateurs qui nous donnen Petit-Senn Jean Antoine Petit, dit John

Ajouter un commentaire

En nous berçant du continuel roulis de leurs monotones périodes, il est des orateurs qui nous donnent le mal de mer.
Bluettes et boutades (1846)
Citations de Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn
Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn

Laisser une réponse