En ce qui me concerne, jamais je ne me livrerai de bon gré ni ne livrerai ma confiance à un conducte Unamuno Miguel de

Ajouter un commentaire

En ce qui me concerne, jamais je ne me livrerai de bon gré ni ne livrerai ma confiance à un conducteur de peuples qui ne soit pas pénétréé de la conviction que, en conduisant un peuple, il conduit des hommes.
Du sentiment tragique de la vie (1913)
Citations de Miguel de Unamuno
Miguel de Unamuno

Laisser une réponse