En ce bas monde, la guerre ne finira pas par un accès de sensibilité, par un coup de coeur de l’huma Goncourt les frères

En ce bas monde, la guerre ne finira pas par un accès de sensibilité, par un coup de coeur de l’humanité, mais bien par la cherté de la main-d’oeuvre de la mort, par le coût des coups de canon à 300 francs.
Journal tome 2, 24 août 1884
Citations de Les frères Goncourt
Les frères Goncourt

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.