En 812, Charlemagne appelait les épices et aromates l’ami du médecin. Il donna une liste de 74 bonne Rodet Jean-Claude

Ajouter un commentaire

En 812, Charlemagne appelait les épices et aromates l’ami du médecin. Il donna une liste de 74 bonnes herbes qui devaient être cultivées dans les jardins impériaux.
Vertus médicinales des plantes aromatiques (2012)
Citations de Jean-Claude Rodet
Jean-Claude Rodet

Laisser une réponse