Elle se laissait aller au bercement des mélodies et se sentait elle-même vibrer de tout son être com Flaubert Gustave

Ajouter un commentaire

Elle se laissait aller au bercement des mélodies et se sentait elle-même vibrer de tout son être comme si les archets des violons se fussent promenés sur ses nerfs.
Madame Bovary (1857)
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Laisser une réponse