Elle mettait son orgueil, le soir, à ne plus pouvoir tenir les yeux ouverts, tant elle était lasse. Mauriac François

Ajouter un commentaire

Elle mettait son orgueil, le soir, à ne plus pouvoir tenir les yeux ouverts, tant elle était lasse.
Le Sagouin (1951)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Laisser une réponse