Elle me pria ensuite d’enlever mes sandales et d’approcher mon pied du sien. Je n’oublierai jamais l Eliade Mircea

Ajouter un commentaire

Elle me pria ensuite d’enlever mes sandales et d’approcher mon pied du sien. Je n’oublierai jamais l’émotion du premier contact : ce bonheur compensait toute la jalousie dont j’avais souffert jusqu’à présent.
La Nuit bengali (1950)
Citations de Mircea Eliade
Mircea Eliade

Laisser une réponse