Elle leur fit prendre un breuvage – Délicieux, mais plein d’un funeste poison. – D’abord ils p La Fontaine Jean de

Ajouter un commentaire

Elle leur fit prendre un breuvage
Délicieux, mais plein d’ un funeste poison.
D’ abord ils perdent la raison;
Quelques moments après, leur corps et leur visage
Prennent l’ air et les traits d’ animaux différents.
Fables (1668 à 1694), Livre douzième, I, les Compagnons d’Ulysse
Citations de Jean de La Fontaine
Jean de La Fontaine

Laisser une réponse