Elle allait donc posséder enfin ces joies de l’amour, cette fièvre du bonheur dont elle avait désesp Flaubert Gustave

Elle allait donc posséder enfin ces joies de l’ amour, cette fièvre du bonheur dont elle avait désespéré.
Madame Bovary (1857), II, 9
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.