Eh! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger? – J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-b Baudelaire Charles

Eh! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger? – J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages!
Petits poèmes en prose ou Le Spleen de Paris (1862), L’Etranger
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

2 Comments

  1. poe mai 7, 2009
  2. dicocitations mai 7, 2009

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.